l’origine du nom

 

Origine du nom de l’école

Cette idée m’est venue en préparant ma première rentrée en maternelle. J’avais lu un livret canadien proposant différentes activités sur le thème des lutins. J’en ai repris certaines, en ai inventées d’autres et mes élèves ont apportés les leurs. A l’époque, dans notre appartement, des petits pas de lutins indiquaient les parties accessibles !

Dans notre école, on raconte une histoire : des petits lutins très gentils viennent durant la nuit apporter des surprises pour les enfants dans le DCF 1.0coffret magique. Cela peut être du matériel de bricolage, un livre, un jeu, une lettre ….. bref : tout ce qui sort de l’imagination des enseignantes et qui permettra d’ouvrir un atelier pour la journée.Certains y croient, d’autres non. Nous respectons l’avis de chacun. Car le coffret magique a 5 objectifs :

– un rituel qui permet de l’ouvrir : réciter ensemble la formule magique, faire briller la baguette magique et en effleurer le coffret.
– L’évaluation du poids : est-il lourd ou léger ?
– L’auditif : à quoi nous fait penser le bruit qui en sort lorsque l’on le remue ?
– Le visuel : quelles formes aperçoit-on lorsqu’on le soulève ?
– La logique : que nous proposent les lutins pour aujourd’hui ?

Avant la rentrée scolaire, chaque enfant reçoit un dessin de lutin différent. Celui-ci lui donnera un repère pour trouver sa place au vestiaire et dans la ronde des lutins ( pour la partie de groupe). L’enfant se sent attendu et accueilli par quelqu’un d’important dans son monde imaginaire.

Publicités